La Ferme du Mas Miquelet

Elevage Bio de Chèvres Roves, Production de Viande Caprine

les prairies naturelles du Mas Miquelet

Le climat

Ici on est en climat méditerranéen influencé par le climat montagnard, et le Canigó ajoute quelques orages estivaux bienvenus car il fait sec en général. Heureusement il y a des sources qui irriguent les prairies en permanence, nous permettant de faire notre foin.

Le territoire

Les chèvres se promènent en pâturage libre toute l’année sur un terrain accidenté de 80 hectares, entrecoupé par des petits ravins, et allant de 600 à 900 mètres d’altitude. Ce terrain est composé de prairies naturelles, de landes, de parcours plus ou moins boisés et de quelques rochers abrupts. Au cours de leur promenade nos animaux bénéficient d’une végétation très variée.

chèvres en pâturage
La végétation

Voici une liste non-exhaustive des plantes rencontrées :

Landes: aubépine, bruyère arborescente et callune, buis, cistes (blancs et roses), clématite, églantier, fougères, genêts, genévrier, germandrée, houx, joubarbe, lichen, lierre, mousses, prunellier, ronce, saponaire, sédums, serpolet, sureau, thym, …

Forêts: aulne, bouleau, châtaignier, chênes (vert et blanc), érable, frêne, merisier, noisetier, noyer, peuplier, saule, …

Prairies: achillée millefeuille, agrostide, brachiopode, brome, chiendent, fétuque, folle avoine, gesses, trèfles (rouge et blanc), lotier, luzerne, pâturin, pissenlit, plantain, vesces, vulpin,  …

Herbes folles: Absinthe, achillée millefeuille, asperge, armoise, bardane, bouillon blanc, bourse à pasteur, bouton d’or, campanules, cardère, carotte sauvage, chardons, chélidoine, clinopode, coquelicots, euphorbes, hellébore, gaillets, garance voyageuse, géraniums, knautie, laiteron, lamiers, liserons, marguerite, mauve, mélisse, menthes, millepertuis, morelle, mourons (blanc, rouge et bleu), moutarde, muscaris, origan, orties, oseille, oxalis, pariétaire, pensée, pimprenelle, pissenlit, plantains, potentilles, prêles, primevères, rumex, saponaires, silène, solidage, stellaire, vergerette, véroniques, violette, vipérine, …

Et, bien sûr, l’envahissant séneçon du cap qu’on arrache régulièrement sur les prairies, mais qui malheureusement reste trop présent sur les parcours.
pâturage parcours avec séneçon du cap

le foin    les chevaux     le jardin     les fermiers